Nos conseils pour réussir

Posted on: February 19th, 2012 by admin No Comments

examen du permis de conduire

Conseils pour Votre Permis :

Ce qu’il faut faire et ce qu’il faut absolument éviter de faire pour réussir vos examens et obtenir votre permis de conduire

 

 

  • CHOIX : Préférez une auto école près de l’école ou de votre lieu de travail. Ne vous fondez pas que sur les avis internet, qui ne reflètent pas toujours la réalité.
    Préférez donc le “bouche à oreille”ou mieux allez prendre contact directement sur place pour vous vous faire votre propre opinion.
  • Attention aux stages “Permis Accéléré” de courte période; c’est cher et souvent source de déception. Il ne reste plus qu’à prendre ensuite un forfait classique dans une A.Ecole traditionnelle…
  • LA FORMATION EN LIGNE : Si le procédé du Code en ligne s’avère correct, la formation à la conduite dans les A.Ecoles en ligne est encore compliquée et désorganisée, ce qui explique que beaucoup reviennent aux écoles traditionnelles pour un suivi plus régulier. Il faut savoir que le prix du Forfait “20h + Code” dans les A.Ecoles ne représente en réalité que le prix des 20h avec code inclus.
  • LE NOMBRE D’HEURES NECESSAIRES: Etre réaliste : Les 20h de Conduite suffisent rarement. L’examen est devenu plus rigoureux, et nécessite plus d’heures qu’il y a 20 ans. Aujourd’hui la moyenne est de 36h en France, 44h à Nice et Marseille, plus encore à Paris. La seule façon de connaitre les critères de réussite à l’examen est d’écouter vos moniteurs. N’allez à l’examen que quand vous serez réellement prêt. Prévoyez un budget global de 1000€ minimum, confirmé par les médias.
  • LE SIMULATEUR DE CONDUITE : Outil présenté comme une solution pour faciliter l’accès au permis. – l’Auto.Ecole F1 a été la première à Nice à posséder un Simulateur pendant environ 4 ans. Investissement très coûteux pour l’établissement, et souvent en panne… Si commercialement, il attire la clientèle, l’apport pédagogique virtuel reste limité, mais depuis le 19 Août 2019 il permet aux Auto Ecoles de soustraire 10H de votre Forfait 20h ! Préférez des cours au volant d’une vrai voiture avec un moniteur, c’est plus efficace et rentable pour vous! Le Simulateur reste un choix pour l’A.Ecole et les élèves.
  • LES PRIX: Comparez le prix des prestations : pourquoi payer plus cher ?
  • Venez étudier le code le plus souvent possible (3 fois par semaine) sur du matériel professionnel. Chez vous, étudiez lentement mais en détail votre indispensable livre de code ; c’est tout ! Méfiez vous des DVD vendus dans le commerce et comportant trop d’erreurs.
  • Oubliez votre super téléphone portable pendant que vous étudiez le code !
  • N’hésitez pas à communiquer avec le responsable ou les moniteurs et suivez leurs conseils. Ne décidez pas seul.
  • Persévérez, et vous réussirez. Respectez votre contrat et vos engagements pris en vous inscrivant, et le mode de fonctionnement de votre auto école.

 

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • S’inscrire plein d’enthousiasme, et disparaître au bout d’1 mois ou 2, pour revenir 7 mois après en réclamant une place d’examen. Réagissez positivement et rapidement pour ne perdre ni temps ni argent.
  • Venir trop irrégulièrement étudier le code « quand on a le temps ». Vous vous démotiverez et disparaîtrez. Il faut s’organiser sérieusement.
  • Ne pas commencer la conduite trop tôt si vous n’avez pas encore les moyens financiers pour vos heures supplémentaires ; vos 20h du forfait seront vite oubliées et perdues. Commencez la conduite quand l’examen de code est en vue, ou après le code. Demandez conseil
  • Tricher et compter sur la chance sont incompatibles avec les examens actuels, où il faut un vrai niveau pour réussir. Vous iriez à l’échec.
  •  Prenez vos responsabilités ! Remettez vous en question et n’abandonnez pas. Le permis est trop important dans la société actuelle.
  • Ne pas croire que payer vous donne tous les droits ; on n’achète pas les examens, on les travaille pour les obtenir ! L’auto école se doit de respecter certains principes . Nous sommes donc vigilants.
  • Ne pensez pas qu’il existe des « quotas » de réussite ! L’inspecteur ne demande qu’à vous accorder l’examen, si vous le méritez !